Verrier

Le verrier travaille le verre ou le cristal à la main ou au chalumeau pour fabriquer un objet de table ou d’éclairage ou encore de la « flaconnerie », dite verre creux.

 

Description des tâches / conditions de travail

Il existe plusieurs types de métiers repérés selon l’étape de la fabrication ou le type d’objets. Le souffleur de verre au chalumeau fabrique la verrerie de laboratoire, certaines enseignes lumineuses et des objets décoratifs. Le tailleur sur cristaux exécute, à l’aide d’outils coupants ou abrasifs en rotation, des motifs décoratifs sur des objets en cristal (verres, carafes). Le cristallier fabrique des objets de décoration (vases, statues) ou des pièces de vaisselle (verres, seaux à glace) en cristal. Le vitrailliste peut à la fois concevoir, dessiner la maquette, exécuter et poser un vitrail.

Quelle que soit sa spécialité, le verrier a l’art et la manière d’apprivoiser le verre, matériau noble. Ayant un réel sens artistique, le verrier doit appliquer son savoir-faire et sa technique avec imagination, rapidité et minutie.

Tout ce qui est verre plat (miroirs, fenêtres, vitrines, pare-brise…), fibre optique, verre technique (lunette, écran de télévision, application aéronautique et spatiale…) relève de secteurs professionnels différents.
Le verre est obtenu avec du sable amené à son point de fusion, soit 1 300° C. Le verrier se saisit d’une quantité suffisante de mélange en fusion pour l’étirer et le façonner afin d’en faire des objets de décoration, des verres, des flacons, des vases. Cristal ou verre, il travaille la matière au chalumeau ou à la main. Après avoir façonné l’objet en fusion, le verrier le cuit dans un four spécial puis le laisse refroidir pour enfin le tailler, le graver à l’aide d’outils appropriés : meule d’acier, d’émeri, de cuivre ou même de diamant. Le thermoformage, ou collage entre des verres thermo compatibles, est une technique de plus en plus utilisée.

Salaires / revenus

Dans l’industrie le salaire brut mensuel d´un verrier débutant est le SMIC. S’il s’installe à son compte en tant qu’artisan ses revenus dépendent évidemment de son carnet de commande.

Evolution professionnelle

Le verrier, après quelques années d’expérience, peut s’installer à son compte comme artisan.

Etudes / formations

– CAP arts et techniques du verre option verrier à la main,
– CAP arts et techniques du verre, option verrier au chalumeau,
– CAP arts et techniques du verre, option décoration sur verre,
– CAP arts et techniques du verre, option vitrailliste,
– CAP souffleur de verre, option verrerie scientifique ou option enseigne lumineuse,
– CAP arts du verre et du cristal,
– BMA (brevet des métiers d’arts) arts et techniques du verre,

Une fois en activité, les artisans peuvent passer d’autres diplômes en formation continue comme le BM (brevet de maîtrise) ou le BTM (brevet technique des métiers).

Source : www.cidj.com